Votre entreprise est unique

Financez sa croissance auprès des meilleurs investisseurs pour votre projet

Ce que nous vous apportons

Un réseau France / International

> 400 investisseurs

Notre expertise :

de l’Equity Strategy au support à la négociation

Une implication à 100%

en coordination avec vos équipes ____ ____ _ _ 

Un regard ambitieux et réaliste, toujours en ligne avec les attentes des investisseurs

1 Senior Partner dédié, partenaire de confiance sur toutes les phases de l’opération  __ _____

output-onlinepngtools

P R É P A R A T I O N

  • Positionnement et ambition
  • Analyse de marché (tendances, opportunités, concurrence, techno, etc. )
  • Leviers de croissance/d’accélération (go-to-market, roadmap produit, diversification, etc.)
  • Equity Strategy – prenant en compte les intérêts des différents actionnaires

OK planning

L A N C E M E N T

  • Recueil de données
  • Modèle économique & financier
  • Equity Story (vision, création de valeur, opportunités, perspectives de sortie)
  • Documentation (pitch deck, executive summary)
  • Stratégie de levée (pré-ciblage, calendrier, structure de deal visée)
  • Pre-teasing Investisseurs

OK I - presentation

R O A D S H O W

  • Marketing Investisseurs
  • 1ers meetings / Management presentations
  • Q&A / Approfondissements
  • Pré-négociation / Recueil des lettres d’intention

 

 

OK analytics

DUE DILLIGENCE / NÉGOCIATION

  • Animation des relations investisseurs
  • Organisation de la dataroom
  • Soutien aux travaux de due diligence
  • Coordination des intervenants (avocats, etc.)
  • Optimisation des termes financiers

Questions / Réponses

Une opération de levée de fonds peut durer jusqu’à 6 ou 9 mois.

Ce calendrier dépend de l’état de préparation de l’entreprise (indicateurs en place, équipe au complet), de sa traction, et de l’état du marché. Certains dirigeants vous diront qu’ils ont levé en 15 jours ! Un bon conseil : ne les croyez pas toujours, et anticipez. Il n’y a rien de pire que d’être dans une situation de trésorerie difficile au moment où vous négocierez avec des investisseurs. De façon générale, comptez au minimum les durées suivantes :

• Préparation : c’est la phase la plus variable, elle peut aller de 2 à plusieurs semaines. On y valide que le moment est bien le bon pour lancer la levée, ou on décide que l’entreprise doit atteindre certains jalons avant de se présenter aux investisseurs. Dans ce cas, nous restons bien sûr présents pour travailler avec vous en amont sur des points parfois très opérationnels.

• Lancement : 2-4 semaines

• Roadshow : 8 semaines

• Due Diligence / Négociation : 6 semaines

En 3 mots : un discours direct (no bullshit), précis (des chiffres), et sincère (nobody is perfect). Certes. Mais il faut savoir aussi naviguer parmi quelques paradoxes : être visionnaire et pragmatique, ambitieux et humble, business et technique à la fois. Nous connaissons les investisseurs ; nous vous apportons notre expertise pour mettre en valeur votre entreprise selon les « codes » bien précis du capital-risque.
Nous vous apportons aussi une lecture toujours à jour des attentes des fonds d‘investissement. Au-delà de leur  stratégie affichée, nous savons à tout moment quel type de startups ils recherchent en fonction du contexte, du portefeuille déjà détenu, ou d’autres paramètres.

L’Equity Strategy permet d’anticiper l’évolution du capital de l’entreprise dans le futur – c’est-à-dire après la levée de fonds en cours, mais aussi après les prochaines opérations. Ce point est crucial pour les entrepreneurs et leurs actionnaires : la part du capital qu’ils détiendront influencera leur autonomie de gestion pour les dirigeants-fondateurs, et leurs gains financiers pour tous les associés.

L’Equity Strategy se prépare en envisageant :

  • La volonté des fondateurs : c’est la variable décisive. Veulent-ils grandir avec leur entreprise, ou envisagent-t-ils de sortir au tour suivant ? Veulent-ils garder leur indépendance, ou préparer un rapprochement industriel ?
  • La trajectoire de développement de la société : quels sont les objectifs à court et moyen terme ? Croître ou atteindre la rentabilité ? Amplifier la croissance organique actuelle ou consolider de plus petits acteurs ?
  • Les attentes des autres actionnaires : souhaitent-ils rester au capital, renforcer leur participation, ou sortir rapidement ?

Notre rôle est également de construire cette Equity Strategy en conseillant les entrepreneurs sur les leviers de financement non-dilutifs à leur disposition.

La valorisation de startups est une alchimie complexe. Les méthodes de projection de cash-flows étant inopérantes, les seules valorisations possibles se font par comparaison, selon des ratios typiques du secteur (multiples d’ARR ou d’EBITDA, etc.). Bien sûr, elles sont ajustées en fonction du positionnement de l’entreprise, de ses actifs technologiques, de son rythme de croissance, ou d’autres KPIs. Les valorisations antérieures sont bien entendu aussi prises en considération.

Nous travaillons avec l’ensemble des investisseurs présents en France et en Europe – et également avec certains fonds nord-américains. Avant le roadshow, nous dressons une liste des investisseurs-cibles. Celle-ci peut comprendre :

  • Des fonds de Capital-Risque (Venture Capital) : spécialisés dans l’accompagnement des entreprises au début de leur cycle de vie, ils interviennent en actionnaire minoritaire. Leurs critères d’investissement sont précis : minimum d’ARR, barrières à l’entrée, technologie éprouvée, management reconnu, croissance rapide, etc.
  • des fonds de Capital-Développement dans certains cas : ils interviennent dans des entreprises qui sont déjà rentables (ou le seront rapidement) – donc avec un profil de croissance moins agressif que les pures startups.
  • des fonds Corporate : liés à un ou plusieurs industriels, ils sont à la recherche d’expertises et d’offres complémentaires pour le Corporate qui les soutient.

Notre réseau d’investisseurs comprend la quasi-totalité des investisseurs européens et de nombreux investisseurs internationaux dans la mesure où ils ont des bureaux en Europe. Avoir un investisseur étranger à son capital permet d’accéder plus facilement à de nouveaux marchés. Mais attention : les fonds internationaux ont des attentes précises. Il est impossible de les intéresser sans avoir déjà une partie de son activité (même quelques clients) à l’étranger ou un projet de développement très crédible dans le pays-cible.

Nous sommes vos partenaires dans cette levée de fonds. Pour cette raison, nous sommes rémunérés essentiellement au succès, selon un pourcentage des fonds levés. Cela représente en général 95% de notre rémunération totale. Cependant, pour pouvoir dédier des ressources expertes à votre dossier, nous facturons également un retainer à discuter lors de l’établissement de notre lettre de mission.