Est-ce une ambition démesurée, ou un objectif accessible d’ici quelques années ? L’intelligence Artificielle prétend pouvoir nous maintenir en bonne santé, voire en vie, au-delà des limites actuellement connues de la médecine. Elle s’étend désormais au domaine de la prévention et du coaching de vie, avec une ambition holistique affichée. iCarbonX illustre cette vision qui soulève bien des interrogations. De quoi s’agit-il ?

 

L’usage de l’Intelligence Artificielle pour le Wellness et le Life Coaching n’est pas nouveau. On connaissait les applications de fitness qui vous relancent si vous ne pratiquez pas suffisamment – ou encore les applications qui vous boostent le moral, comme Reflectly. A partir d’une analyse de vos humeurs (votre « mood »), Reflectly vous propose des actions ou contenus motivants pour vous encourager et retrouver votre énergie.

Ce qui est nouveau, c’est une volonté d’intégration totale, de mise en correspondance de l’ensemble des données touchant à notre métabolisme, notre environnement, notre mode de vie. Et l’ambition de iCarbonX qui vise à « digitaliser la vie » pour nous guider dans tous les choix impactant notre santé.

 


Nous savons bien peu lesquels de nos choix de vie peuvent favoriser, retarder ou éloigner définitivement certaines maladies.


 

L’idée semble simple. Nous possédons un certain nombre de données personnelles sur notre condition physique ou psychique : nous pouvons séquencer notre ADN, analyser régulièrement des indicateurs typiques de la santé (cholestérol, hémoglobine, etc.). Sur quelques points précis, des relations de cause à conséquence vont nous conduire à faire davantage de sport, manger différemment, ou nous soigner. Mais sur les maladies qui pourront nous atteindre à plus long terme, nous savons bien peu lesquels de nos choix de vie peuvent les favoriser, les retarder ou les éloigner définitivement. Nous manquons d’information sur les comportements à adopter pour maximiser notre état de santé futur.

Pour nous orienter, iCarbonX veut créer une carte de la santé humaine à une échelle sans précédent. La société collecte des données auprès d’I million de personnes sur tous les continents, de tous les âges, malades comme bien-portants. Ces données sont biologiques (ADN, microbiote, protéines, anticorps, analyse de la peau…) et comportementales (activité physique, environnement régime alimentaire, prise de médicaments, sommeil). Tout est envisagé pour les recueillir, des apps embarquées sur smartphone aux toilettes connectées. iCarbonX acquiert ou investit dans des entreprises qui peuvent lui apporter des données patients (comme PatientLikeMe, SomaLogic sur l’analyse des protéines du sang, ou HealthTell). Derrière cette plateforme,  iCarbonX déploie sa solution de Machine Learning comme cœur du réacteur.  Le but est de comprendre pourquoi les maladies se forment, comment fonctionne le système immunitaire, comment nous vieillissons – et de nous aider à faire les meilleurs choix.

A terme, l’ambition de iCarbonX est d’avoir une vision totale, intégrée, en temps réel à partir d’un monitoring constant de notre condition physique. Une utopie ?

 

Si vous voulez creuser :

 

Découvrir nos points de vue, les tendances de l’année, et nos entretiens avec les plus grands acteurs de l’innovation : téléchargez notre Innovatys Book 2019.