Amazon Go a lancé le mouvement  du magasin sans caisse en janvier 2018. Depuis, le concept se multiplie. Le passage en caisse est un pain point bien connu du Retail : pour 38% des acheteurs européens, un temps d’attente supérieur à 5 minutes est excessif. Le Cashless est bien un exemple d’innovation assez radicale : plutôt que d’améliorer le passage en caisse, mieux vaut le supprimer. Les stratégies pour y parvenir sont multiples. De quoi s’inspirer pour toutes les entreprises qui travaillent sur les « points de friction » dans leur parcours client.

 

Le concept est séduisant : à toute heure du jour ou de la nuit, votre magasin vous accueille. C’est normal, il ne dépend pas de la présence d’une équipe qui l’ouvre ou le ferme à heures fixes. Vous parcourez les rayons et mettez dans votre panier ce qui vous séduit – puis vous rentrez chez vous. Entre temps, des systèmes de reconnaissance visuelle et des capteurs en tout genre (de poids notamment) ont identifié quels articles vous avez emporté. Vous êtes alors débité sur votre compte, sans aucun contrôle. Ce scénario est le rêve de toute une population urbaine, pressée, en recherche de simplicité. De multiples startups comme Zippin, Standard Cognition, Trigo travaillent à des plateformes qui permettront de transformer tout commerce en point de vente automatisé très bientôt.

 


« Ce scénario est le rêve de toute une population urbaine, pressée, en recherche de simplicité. »


 

Après Amazon, JD.com s’est lancé, en élargissant au-delà de l’épicerie de proximité : on peut y acheter des vêtements ou des articles de mode. Carrefour annonce le lancement d’un test « maison », sur un concept qui inclura un système de reconnaissance faciale.

Toutes les déclinaisons du magasin sans caisse ne sont pas aussi automatisées.

Certaines font appel au self check-out pour comptabiliser les produits achetés. Auchan a ainsi créé son concept de mini-magasin de 20m2 avec un système de self-scanning. Déployés en Chine à 700 exemplaires, les premiers Auchan Minute arriveront en France en 2019. Chez Saturn, spécialisé dans l’électronique grand public, le smartphone est également mis à contribution : il permet d’identifier le client, de scanner les codes des produits, de débiter son compte bancaire, et de lever les systèmes anti-vol des articles achetés. Sur le même modèle, Casino a lancé son premier magasin, en mode premium, à Paris.

Autant de solutions qui montrent à quel point le magasin physique doit innover pour rendre le parcours client aussi fluide que possible : plus d’attente, moins d’effort physique, une transaction entièrement automatisée, parfois un système de guidage à commande vocale vers le bon rayon… L’achat devient aussi simple que d’aller se servir dans son garde-manger. Bienvenue dans l’ère de l’ « ultra-convenience ».

 

Si vous voulez creuser :

 

Découvrir nos points de vue, les tendances de l’année, et nos entretiens avec les plus grands acteurs de l’innovation : téléchargez notre Innovatys Book 2019.